Vos avantages avec l'utilisation de feux flash certifiés EN 54-23 :

  • Fiabilité de la planification dans la gestion de projet
  • Systèmes d'alarme incendie garantis conformes
  • Minimisation du risque de responsabilité
  • Pour les intégrateurs de systèmes et les fabricants de systèmes d'alarme incendie : sécurité sur le plan des exigences systèmes et de la compatibilité
  • Pour les exploitants de bâtiments : réduction possible des primes d'assurance

Contexte et documents techniques pour la nouvelle norme

Le « smog » acoustique est juste un facteur qui rend difficile de percevoir et d'interpréter correctement un signal d'alarme. Selon les prévisions de 2005 de l'Organisation mondiale de la Santé, 278 millions de personnes à travers le monde sont touchées par des déficiences auditives allant de mineures à sévères. Pour cette raison et à des fins de non discrimination à l'encontre des personnes handicapées (en Allemagne et dans d'autres pays, cela est régi par les lois sur l'égalité des droits pour les personnes handicapées), les appareils de signalisation visuelle sont de plus en plus utilisés en complément des signaux sonores. Afin de garantir l'égalité requise et ainsi d'assurer que chaque individu dispose d'un accès simple à toutes les zones, une alerte d'au moins 2 sens est nécessaire (par ex. en conformité avec DIN 18040-1, chapitre 4.4). Par conséquent, une alerte visuelle est requise en complément du type sonore. Cela ne s'applique pas seulement aux systèmes d'alarme incendie mais également aux alarmes générées par des systèmes internes d'alarme ou des systèmes d'avertissement de dangers. 

L'utilisation d'une alarme supplémentaire visuelle s'applique dans les environnements avec des niveaux sonores très élevés dans lesquels une perception fiable du signal sonore n'est pas toujours assurée. Alors qu'un règlement pour de tels dispositifs est en vigueur depuis longtemps sur le marché américain dans la NFPA 72, il n'existe aucune règle technique prescrivant la capacité des dispositifs optiques en Europe. Cela a changé désormais. Dans de nombreux cas d'alarmes dans lesquelles seul un signal sonore a été jusqu'à présent installé, un signal visuel supplémentaire doit être utilisé. Avec l'entrée en vigueur de l'EN 54-23, des demandes sont émises concernant la sortie lumineuse et la distribution lumineuse.

Les exigences d'EN 54-23 en pratique

Illumination

Une illumination de 0,4 lux (lm/m²) min. est requise sur tout le volume de couverture, à savoir l'espace dans lequel le signal d'alarme doit être efficace (par ex. installations de production).

Couleur de lumière

L'appareil de signalisation visuelle doit émettre un feu flash blanc ou rouge.

Vitesse de clignotement

La vitesse de clignotement doit être entre 0,5 Hz et 2 Hz.

Volume de couverture

Les dispositifs d'alarme incendie doivent répondre aux exigences de volume de couverture dans au moins l'une des trois catégories suivantes : appareil de signalisation montage plafonnier C ; appareil de signalisation montage mural W ; ou O pour les appareils de signalisation dont la position de montage est libre.

Pour y parvenir, l'intensité lumineuse de l'appareil de signalisation doit être significativement plus grande que celle utilisée dans le passé. Cela implique également une consommation d'énergie accrue.

Catégories de montage

Montage plafonnier (C)

Les appareils de la catégorie C sont décrits avec la spécification C-x-y. « x » correspond à la hauteur d'installation maximale en mètres (m) à laquelle l'appareil de signalisation doit être placé. Tandis que « y » indique le diamètre du volume de couverture cylindrique. Outre la spécification de l'espace cylindrique de signalisation, les appareils sont seulement répertoriés pour des hauteurs allant jusqu'à 3 à 6 m ou jusqu'à 9 m.

Par exemple : C-3-7,5 correspond à un appareil de signalisation de type plafonnier avec un volume de couverture cylindrique d'un diamètre de 7,5 m et une hauteur de montage maximale de 3 m.

Montage mural (W)

Les appareils de catégorie W sont définis par W-x-y. « x » correspond à la hauteur maximale sur le mur de l'appareil de signalisation spécifiée en mètres (m) avec une hauteur d'installation minimale de 2,4 m. « y » désigne la superficie de base carrée du volume carré de couverture.

Par exemple : W-2,4-8 correspond à un appareil de signalisation de type mural avec un volume de couverture cuboïde de 2,4 m x 8 m x 8 m pour un montage à une hauteur de 2.4 m.

Position de montage libre (O)

Pour les appareils de catégorie O, la forme du volume de couverture et la position de montage de l'appareil de signalisation sont libres. Cela signifie qu'il n'y a aucune restriction sur la formation du volume de couverture. Du point de vue de l'utilisateur, c'est la solution la plus souple et la plus économique car il n'est pas nécessaire de faire la distinction entre l'installation en plafonnier ou murale (réduction du stock) et le volume de couverture le plus grand possible de l'appareil de signalisation est ainsi obtenu.

Conclusion et recommandation

Les appareils de catégorie O sont la solution la plus souple

L'appareil de signalisation peut en option être monté sur le plafond, le mur ou dans une autre position. Le montage des appareils de la catégorie C et W est uniquement possible en fonction de leur classification.

Les appareils de catégorie O sont la solution la plus économique

Un seul appareil de signalisation est requis pour toutes les positions de montage. Cela évite de tenir un double stock.

Aucune restriction sur la hauteur de montage – les appareils avec l'identifiant C-3-y ne conviennent pas à des hauteurs de plafond de 3,2 m par exemple, un appareil de la catégorie C-6-y doit donc être retenu, qui serait bien trop dimensionné pour cette application.

La forme en cylindre n'est généralement pas compatible avec la forme des pièces. Le volume de couverture réel de l'appareil est d'abord réduit à une forme cylindrique. Afin de pouvoir être en capacité d'utiliser la forme du cylindre et de rendre possible la planification, il est nécessaire de réduire le volume de couverture à la superficie carrée la plus large possible. Cela nécessite automatiquement l'utilisation d'une grande quantité d'appareils de signalisation afin de garantir une alarme de la pièce.

L'exigence de forme avec superficie de base carrée des appareils de catégorie W signifie que le volume de couverture réellement couvert par l'appareil est réduit dans certains endroits. En raison du volume de couverture artificiellement réduit, il est nécessaire d'augmenter le nombre d'appareils.

Les appareils de la catégorie O ne sont soumis à aucune restriction, ce qui permet une formation du volume de couverture le plus large possible sous la forme d'un cuboïde pouvant être librement choisi.

Exemple d'applications

Calcul

À titre d'exemple, une pièce de 20 m de long, 8 m de large et 3 m de haut doit être signalée. Comparaison de la planification avec les trois appareils suivants :

Le feu flash PYRA® de Pfannenberg (catégorie O) avec le volume de couverture suivant 11,1 m x 8,4 m x 6,3 m.

Le même appareil, toutefois seulement s'il était homologué pour un montage en plafonnier. Volume de couverture C-6-10.6. (voir avantages de la catégorie O).

Un appareil comparable de catégorie C-3 7.5. Les quantités suivantes d'appareils de signalisation sont le résultats des volumes de couverture spécifiés.

Veuillez trouver ici un modèle de calcul possible des coûts

Les conséquences depuis la planification jusqu'à la mise en œuvre

...pour les planificateurs et prescripteurs

  • Modification de la base contractuelle
  • Modification du texte / des articles d'appel d'offres
  • Considération dans tous les projets actuels et futurs
  • Informations aux clients qui commandent
  • Essai et acceptation des appareil de signalisation visuelle

...pour les experts en technique de détection

  • Définir la base d'essai/de demande des certificats
  • Test de fonctionnement de l'appareil de signalisation visuelle et concordance avec la fiche de données

...pour les intégrateurs de systèmes

  • Création d'une homologation système selon EN 54-13
  • Mise en œuvre d'appareils de signalisation visuelle certifiés par l'EN 54-23 dans le système

...pour les installateurs et les entreprises spécialistes

  • Considération dans tous les projets actuels et futurs, information sur les articles erronés dans l'appel d'offre, révision possible
  • Informations aux clients qui commandent
  • Modification des offres

...pour les exploitants de bâtiment

  • Revue des documents contractuels
  • Informations à la société de planification

Attribution

Les sirènes flash PA X de la gamme PATROL ont été récompensées par le prix « point rouge » :

design produit 2013.

Produits certifiés EN 54-23

Description Langue Type Dimensions Téléchargement

Soutien à la planification PY X-S & PA X 1-05 clair

  • anglais
pdf 1,3 MB Téléchargement

Soutien à la planification PY X-M-05 (SSM)

  • anglais
pdf 840 KB Téléchargement

Soutien à la planification PY X-M-10 (SSM)

  • anglais
pdf 840 KB Téléchargement

Volume de couverture PY X-S-05

  • anglais
pdf 220 KB Téléchargement

Certificat EN 54-23 PY X-S-05

  • anglais
pdf 69 KB Téléchargement

Certificat EN 54-23 PA X 1-05

  • anglais
pdf 83 KB Téléchargement

Certificat EN 54-23 (SSM)

  • anglais
pdf 340 KB Téléchargement

Certifié VdS PY X-S-05

  • anglais
pdf 550 KB Téléchargement

Certifié VdS PA X 1-05

  • anglais
pdf 530 KB Téléchargement

Certifié VdS (SSM)

  • anglais
pdf 660 KB Téléchargement

Livre blanc EN 54-23

  • anglais
pdf 380 KB Téléchargement

Brochure EN 54-23

  • anglais
pdf 2,7 MB Téléchargement